Aller au contenu
Accueil » Blog » Comment faire un joint quand il s’agit de placo ?

Comment faire un joint quand il s’agit de placo ?

  • par

Vous venez de poser et de visser vos plaques en placo, que ce soit pour faire une cloison, mettre un plafond suspendu, doubler un mur, ou n’importe quelle raison, sachez que l’étape de jointoiement est l’une des plus importantes, et elle influe énormément sur le résultat final. Nous avons réuni pour vous tout ce que vous devez savoir sur le sujet, pour un résultat réussi.

Pourquoi faire les joints en placo est une étape très importante ?

Lors d’un projet de rénovation, il faut savoir que l’une des clefs pour avoir un beau rendu final est les joints. En effet, ils constituent un élément important de l’ouvrage. Lorsqu’ils sont de bonnes qualités, les produits de jointoiement permettent d’assurer une continuité, au niveau de l’esthétique de la surface en limitant tout ce qui est des spectres. Ils garantissent également la durée dans le temps de la cloison. De plus, ils permettent, notamment :

  • D’éviter toutes les fissures sous l’effet de contrainte ;
  • Une absorption comme ce qui se fait aux parements des plaques ;
  • Un ouvrage avec une bonne solidité ;
  • Une compatibilité avec tout type de finition tel que le papier peint, la peinture, le carrelage, etc.

Les étapes à suivre pour faire les joints placo

Remplissez les creux entre les plaques

Que ce soient les performances de l’ouvrage, la planéité ou la régularité des surfaces, tous sont assurés par les joints. Pour commencer vos travaux, vous devez en premier lieu procéder à l’aide d’une lame à enduire, au remplissage du creux des amincis. Si vous êtes dans le cas où l’espacement présent entre les plaques serait trop grand, c’est-à-dire qu’il est à peu près supérieur à un millimètre, il vous faudra vous munir d’un mortier adhésif afin de le reboucher avant. Nous vous conseillons durant cette étape de bien vous assurer dès le début, qu’il n y a aucune pointe ou tête de vis qui dépasse. Évitez également tout ce qui est une application d’une trop grande quantité d’enduit, afin de ne pas avoir de bosses.

Serrez et collez la bande

À la jonction des plaques, vous allez procéder au positionnement de la bande à joint sur l’enduit, au niveau de l’axe du joint. Munissez-vous par la suite d’une lame à enduire, afin de serrer la bande. Faites le, de haut en bas, avec beaucoup de délicatesse. Cette étape vous permettra d’enlever l’excès de matière, en plus d’éliminer l’air qui peut se trouver sous la bande. Attention toutefois fois à ne pas vous débarrasser d’une trop grande quantité de matière.

Après le séchage, repassez sur la bande

Une fois que c’est sec, passez à l’application au-dessus de la bande d’une deuxième couche d’enduit. Ici, il est important de veiller au respect du temps de séchage et de prise, dans chacune des étapes. Ceci va dépendre des conditions climatiques, et du type d’enduit que vous avez utilisé (à séchage ou à prise). Si vous optez pour un enduit à séchage, il faut attendre entre un et trois jours.

Passez 1 ou 2 couches d’enduit de finition

Une fois que tout est sec, utilisez une lisseuse ou simplement un couteau et faites 1 ou 2 passes d’enduit de finition. Vous pouvez utiliser plusieurs tailles de lisseuses ou de lames.

Choisir les bons produits pour faire ses joints en placo

Si vous êtes encore nouveau, et que vous n’avez pas fait ça avant, nous vous conseillons d’opter pour un enduit à séchage, au lieu d’un enduit à prise, comme certains enduits en poudre, idéals pour les climats sec et chauds, ces derniers prennent, selon le temps qu’il fait, entre 12 h à deux jours, pour durcir. Ce qui donne assez de temps pour appliquer le produit, et éviter de trop en perdre. À contrario, si vous êtes plutôt expérimenté, vous pouvez opter pour un enduit à prise, afin de gagner du temps. Il va vous permettre, peu importe le temps qu’il fait, d’avoir un redoublement des joints, en cinq heures seulement. Nous vous conseillons juste de ne pas mettre trop d’eau, quand vous préparez votre enduit en poudre, pour ne pas avoir de retrait.
Il est à noter, que vous pouvez bien utiliser un enduit à prise, et un enduit de séchage, durant deux étapes qui se suivent, il faut juste faire attention à appliquer les divers enduits, selon leurs propres règles et conditions d’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.