Aller au contenu
Accueil » Blog » Que faire avant de percer un mur porteur ?

Que faire avant de percer un mur porteur ?

  • par

Un mur porteur, contrairement à une simple cloison, supporte la structure de votre maison, voilà pourquoi, si vous décidez de le percer, vous serez face à une opération délicate, car le moindre écart peut avoir un impact sur la solidité de votre foyer. Avant de vous lancer là-dedans, nous vous conseillons de bien vous renseigner et de suivre nos conseils, afin d’avoir les autorisations nécessaires pour le faire, en plus du fait d’être capable de gérer ce projet, en évitant toute erreur qui peut avoir de graves répercussions.

De quelle manière reconnaître un mur porteur pour pouvoir le percer ?

Si vous ne savez pas ce qu’est un mur porteur, c’est simple, comme son nom l’indique, c’est un mur qui a un rôle de soutiens des charges de la maison. Il est responsable du maintien de :

  • La toiture ;
  • Le sol ;
  • La charpente, etc.

En effet, un mur porteur va éviter l’effondrement de l’habitation en préservant sa stabilité et sa solidité. C’est d’ailleurs pour ça que toucher à un mur porteur, équivaut le plus souvent à une prise de risque pour l’équilibre de la maison. Dites vous que même percer un petit trou nécessite une étude du projet et la réalisation de calculs corrects. Si vous voulez déterminer un mur porteur d’une cloison, il vous faudra tenir compte d’un certain nombre de choses. Par exemple, un mur porteur va avoir une épaisseur plus grande que la cloison, elle sera d’au moins 15 centimètres. Vous remarquerez qu’il maintient la charpente, le plancher, la façade ou un autre mur de l’habitation. Vous pouvez essayer de frapper au niveau de la surface, pour pouvoir le reconnaître, en particulier pour les habitations anciennes, car l’épaisseur des murs est importante. Vous allez entendre un bruit sourd si c’est un mur porteur, par contre, si c’est un bruit creux que vous entendrez s’il s’agit d’une simple cloison. Nous vous recommandons toutefois de faire attention avec cette technique, car quand ils sont couverts de plusieurs couches d’enduit, quelques murs porteurs peuvent émettre un son creux également.

Y a-t-il des obligations légales pour percer un mur porteur ?

Si vous habitez dans un appartement dans une copropriété, et vous avez pour projet de percer un mur porteur, sachez que vous ne pouvez pas le faire juste comme ça. Vous êtes dans l’obligation de présenter ce que vous voulez faire, dans une assemblée au syndicat de votre copropriété. En effet, vous devez impérativement faire une déclaration des travaux, que vous souhaitez entreprendre dans votre espace privé, dans le but d’avoir une autorisation formelle, puisque vous toucherez à un élément commun. Ceci s’applique donc quand vous voulez percer un mur porteur, qui est pris en considération comme étant une partie commune. De plus, vous devrez certainement vous procurer une assurance, pour couvrir les dommages d’ouvrage. Ceci étant dit, dans le cas où vous auriez une maison individuelle, c’est le service d’urbanisme et la mairie de votre ville qu’il faudra prévenir, même si ce n’est pas un mur de façade, vous devez quand même le faire et obtenir un accord avant de vous lancer là-dedans.

Les précautions à prendre lorsque vous percez un mur porteur ?

Le plus souvent, il est carrément déconseillé de percer un mur porteur, en effet, c’est lui qui assure l’équilibre de votre habitation, il vaut donc mieux ne pas trop y toucher, au risque de causer un déséquilibre. Toutefois, dans certaines situations, il est nécessaire de réaliser un perçage sur un mur porteur, même si c’est délicat et plutôt risqué, que ce soit pour le passage de câble ou de tuyaux, la création de bouche d’aération ou encore une restructuration. Si vous vous trouvez dans l’une de ces situations, il ne faut surtout pas vous lancer dans la réalisation de ces modifications dans n’importe quelle condition. Commencez par bien vous mettre en tête que dans cette situation ,vous n’avez pas droit à l’erreur, car si vous en commettez une, vous allez carrément remettre la solidité de votre maison en cause, ici les répercussions peuvent être extrêmement graves, et ça peut aller jusqu’à l’effondrement. Avant de percer, commencer toujours par une étude et une vérification, qu’il s’agit bel et bien d’un mur porteur. À la suite de tout ça, vous allez pouvoir prendre une décision, et déterminer s’il y a possibilité ou non d’entreprendre des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.